Présentation générale

Les “admissions parallèles” ou “admissions sur titre” sont le moyen d’entrer en école de commerce après plusieurs années d’études supérieures, en université comme en prépa.

L’admission la plus courante s’effectue après un bac + 2, mais il est possible d’intégrer une école avec un bac + 3 ou un bac + 4, parfois dans des domaines éloignés du management et de la gestion (le concours DAC à HEC-ESCP Europe présente des épreuves de spécialité «sciences de la Terre» et «Lettres et sciences humaines»). Une façon de se construire un profil polyvalent ou atypique, apprécié des recruteurs, et d’alléger les coûts de scolarité quand on entre en fin de parcours, avec à la clé, le même diplôme que les autres.

Les écoles post-bac comme les écoles post-prépa organisent ce type d’admission. Dans ces dernières, la moitié des étudiants n’a pas suivi de classe préparatoire. En effet, l’intégration se fait aussi bien pour les étudiants issus de CPGE que les autres !

Entrer en école de commerce sans prépa

La majorité des écoles post-prépa sélectionne via des concours communs :

  • Passerelle 1 et Tremplin 1 après un bac + 2 ;
  • Passerelle 2 et Tremplin2 après un bac +3/4.

D’autres, notamment les plus prestigieuses (HEC, ESCP Europe), mais aussi la plupart des écoles post-bac ont leurs concours propres. D’autre part, certaines écoles ne recrutent qu’à bac + 3 : HEC, ESCP Europe, ESSEC, EM Lyon, Audencia, ESC Toulouse. Il ne faut pas croire que ces concours sont faciles, mais ils représentent une voie comme une autre pour intégrer une ESC.

Attention toutefois : les écoles demandent aux candidats de présenter un diplôme visé par l’État. Certains formations proposées par des écoles de commerce par exemple ne conviennent pas forcément !

L’intégration par les admissions parallèles se fait en deux temps, comme pour les concours des classes préparatoires : d’abord des épreuves écrites, puis des entretiens oraux.

Epreuves des concours admissions parallèles

Les épreuves écrites des concours reposent surtout sur deux épreuves majeures qui sont le TAGE-MAGE et leTOEIC (ou plus rarement le TOEFL). Plus d’infos sur ces épreuves dans la rubrique ressources (épreuves). À celles-ci s’ajoutent des épreuves spécifiques aux écoles ou aux banques d’épreuves («analyse de situation» pour Audencia ou «synthèse de textes» pour Passerelle»). Une fois passé la barre des écrits, restent les oraux, similaires en de nombreux points à ceux des CPGE. Les modalités peuvent varier d’un établissement à l’autre (entretien «le triptyque» à HEC) mais il s’agit le plus souvent d’un entretien de personnalité. Enfin la rentrée s’effectue souvent un peu plus tôt pour les étudiants admis directement en cycle master : ils doivent suivre une remise à niveau pour l’année de L3 qu’ils n’ont pas suivit en école de commerce.

Finalement les admissions parallèles permettent à des étudiants issus de toute formation d’intégrer une ESC sans passer par une classe préparatoire et sans les pénaliser !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *